Skip to Content

Monthly Archives: janvier 2011

Remise des prix

Par

C’est à 18h00 que nous sommes attendus au Coral Reef Yacht club pour la cérémonie de clôture de la Rolex Miami OCR édition 2011. Un moment agréable et privilégié passé avec toute l’équipe de France. Une soirée où tous les coureurs échangent sur leurs aventures de la semaine.

C’est un bilan très positif pour l’équipe Handivoile: une médaille d’argent en Sonar pour Bruno, Nicolas et moi, et une médaille d’or pour Damien Seguin en 2.4mR. Nous avons eu durant notre séjour beaucoup d’émotions et nous sommes conscients qu’il va falloir beaucoup nous entraîner pour confirmer cette belle performance durant la saison. Notre prochaine épreuve sera en France à la Semaine Olympique de Hyères fin avril avec entre-temps des entraînements à l’ENVSN.

Nous prenons l’avion dimanche et Rosa prend la mer pour sa première transat en container cette semaine. Merci à tous pour vos encouragements et à très bientôt pour suivre notre rêve olympique!

Incroyable dénouement

Par

Dernier jour de course à Miami, un maximum de trois manches pourront être courues. Nous espérons que Jack King, notre comité de course, sera brillant et qu’il va nous donner les moyens de remonter au classement. 
Nous sommes à quelques secondes du départ en bout de ligne et l’Italien manque de nous percuter, voulant revenir sous la ligne. Nous passons dans un trou de souris et sommes en tête de la course. Au deuxième tour à la bouée au vent les Hollandais nous doublent. Dans le dernier bord de portant, nous sommes au coude à coude avec l’équipage néerlandais. Nous prenons l’avantage dans les derniers mètres et remportons la manche !!  Le moral est gonflé à bloc à bord. A ce moment de la course, tout nous semble possible. Les deux courses suivantes s’ enchaînent vite et nous finissons 7e et 2e. Nos adversaires directs l’Americain Rick Doerr, les Norvégiens et les Hollandais réalisent des contre-performances.
Au bilan de cette journée, nous finissons le championnat à une incroyable deuxième place !!! Un véritable hold up!!
Les vainqueurs de cette épreuve sont les Anglais, les Hollandais complètent le podium. L’ Americain Doerr termine 4e et les Norvegiens sont 5e.
Toute l’équipe est très heureuse de ce dénouement incroyable. Malgré les retards de container, les imprévus sur la préparation de notre nouveau bateau, notre équipage commence la saison 2011 par un podium en argent à Miami…
 

Hold-Up à Miami

Par

Nous sommes attendus par notre comité de course à 13h00 pour entamer notre avant-dernier jour de la Rolex Miami OCR. Les conditions météo n’ont rien à voir avec celles de la veille: le vent est quasi absent et c’est à la remorque derrière le zod de notre coach Fabrice que nous arrivons sur zone.

Pendant ce temps, les 2.4 viennent de prendre le départ de leur deuxième course du jour. Avant même leur arrivée Jack envoie une procédure de départ pour les Sonar. Le vent est très instable en force et en direction et surtout très asmathique…A l’issue de cette manche nous franchissons la ligne d’arrivée en 4e position. Le tiercé de la manche est dans l’ordre: les Norvégiens, l’Americain Rick et les Hollandais.

La deuxième course est lancée sous le même régime de vent. Dans le dernier tour, nous sommes quatrièmes, l’Anglais laisse la victoire de la course lui échapper en se trompant de couleur de bouée après un changement de parcours. Les bouées orange se transforme en jaunes. Nous passons troisièmes à la bonne bouée, derrière les Norvégiens et Rick. Après un dernier bord de portant, nous sommes à la lutte pour la gagne avec les Norvégiens, le vent tourne à leur avantage et ils remportent la course de très peu. Nous sommes seconds suivi de Rick, les Anglais sont eux disqualifiés de la course.

Au classement général provisoir, l’Americain Rick Doerr prend les commandes de la Rolex Miami OCR, suivi des Norvégiens qui sont inspirés avec trois victoires sur les trois dernières courses et les Anglais passent troisièmes. Les Hollandais perdent de leur superbe et pointent quatrièmes suivis de la French team: une place de gagnée au classement. Demain, dernier jour de course, nous sommes à 6 points du podium prêts à réaliser un hold up à Miami…

Mi-parcours

Par

Arrivés au ponton, nous préparons notre bateau dans les moindres détails et nous gréons notre foc aux poulies neuves réparées la veille. Les prévisions météo nous annoncent un vent fraîchissant dans la journée à plus de 25 noeuds. Notre comité de course envoie un apercu à terre ce qui nous colle au ponton jusqu’à nouvelle ordre! Toutes les autres séries de l’ épreuves, Staristes, Laseristes et autres planchistes sont dans la même situation que nous. Après plus d’une heure trente d’attente, nous sommes invités à regagner notre zone de course.
Nous sommes les premiers à sortir du port de Shake a Leg et il est étonnant d’arriver seul dans la baie: pas une voile à l’horizon et à mesure que nous avançons dans le chenal, nous voyons les autres séries arriver sur l’ eau.
Le vent fraîchit et nous atteignons des pointes à 17 noeuds mais il reste très irrégulier en force comme en direction. Le comité nous envoie une procédure de départ. Nous sommes dans le trio de tête à la première bouée accompagnés des Anglais de l’Americain Rick Doerr. Le classement évolue à chaque passage de marque: après un dernier bord de portant soutenu en vent et en intensité, l’arrivée est très serrée et  nous finissons troisième de la manche derrière l’équipage anglais de John Robertson. L’équipage norvégien de Wang Hansen Aleksander gagne cette 5e course.
Le vent fraîchit, le comité nous renvoie au port et nous attendons de voir si nous retournons sur l’eau pour une sixième course. Nous ne repartirons pas aujourd’hui, le comité décide d’arrêter les courses pour la journée.
Au bilan de ce troisième jour de course: au classement général provisoire la plus mauvaise manche est retirée du calcul de points, nous sommes donc actuellement 6e à deux points des 5e les Norvégiens et à sept points du podium. Le classement est trusté par les Anglais suivis de l’Américain Foster et à la troisième place les Hollandais.
Demain, le comité a l’intention de nous faire courir trois courses. Nous sommes à mi -championnat et tout reste possible…

Rolex Miami OCR- jour 2

Par

Nous entamons notre deuxieme journée de championnat dans un vent de 15 noeuds et sous le ciel voilé de Floride. Le nouveau calage de notre mât semble porter ses fruits, nous sommes plus à l’ aise sur l’eau. Quelques minutes avant le départ de la première course du jour, une poulie de notre foc cède. Heureusement le comité monte un Aperçu (qui signifie que les courses sont retardées) et notre entraîneur, Fabrice Levet, nous aide a gréer notre de foc de secours. Le temps de le régler et nous sommes prêts  à prendre le départ de la première course. Nous sommes plus à l’aise que la veille et après un dernier bord de portant payant, nous finissons 2e de la course derrière les Anglais et suivi par l’Américain Rick Doerr.
La seconde course est vite lancée. Nous prenons un bon départ et nous arrivons à la fin du premier portant en troisième position. Le point de drisse du foc cède pendant l’auloffée et le foc s’écroule sur le pont comme notre moral…La course se finit sans nous et le Norvégien termine en tête devant l’Américain Foster et l’Italien Giorgio Zorzi qui complète le trio de tête. C’est un coup dur pour notre équipage…
Nous sommes actuellement 8e au classement général provisoir à égalité de points avec l’équipage allemand qui pointe à la 9e place. Le podium est à 10 points… A l’issue de cette journée, les Anglais ont pris les commandes, devant les Hollandais suivi de l’Américain Foster.
Les conditions de vent pour demain s’ annoncent similaires et toute l’équipe est mobilisée pour remonter au classement.

Rolex Miami OCR – Premier jour

Par

Il est 9h00 à Miami et les douze équipages Sonar inscrits sont à pied d’oeuvre sur les pontons de Shake-a-Leg pour préparer leur bateau. Le programme prévu du jour est de deux manches orchestrées par Jack King, notre comité de course. Nous sommes concentrés et impatients de pouvoir courir les premières manches de notre championnat 2011.
La météo nous annonce du vent d’est de 10-13nds et un ciel nuageux. Le premier départ du jour est lancé à 11h00 comme prévu mais la manche est vite annulée à cause de la bouée au vent qui, capricieuse, a décidé de voir du pays. Le "roi" Jack remouille son parcours et un nouveau départ est lancé: nous prenons un bon départ mais très vite nous ne rivalisons pas avec nos adversaires qui nous dominent en cap et vitesse. Il nous est difficile de tenir la cadence et les places acquises au départ s’ égrainent au fil des milles parcourus. Notre bateau est surpuissant au près et notre vitesse au portant n’est pas celle que nous connaissons habituellement. La sanction tombe, nous terminons 8e. L’Américain Foster  (USA 757)  remporte la manche devant les champions du monde en titre, l’équipage hollandais (NED 688). Les Anglais (GBR 748)  complètent le trio de tête.
La seconde course du jour est lancée très vite à suivre…Après un très bon départ, orchestré par notre barreur Bruno, cette seconde manche est malheureusement à l’ image de la première:  moins rapides et moins de gain que nos adversaires. Deuxième punition, nous sommes 7e. Cette seconde manche est remportée par l’équipage hollandais qui fait une forte impression et gagne avec beaucoup d’avance devant les  Britanniques et le local de l’épreuve Rick Doerr.
Au classement général provisoire les Hollandais sont en tête, suivis des Britanniques emmenées par John Robertson, et de l’équipage américain de Paul Callahan qui brille par sa régularité.  Nous pointons à une décevante 9e place… Difficile pour un équipage qui a clôturé sa saison 2010 avec deux manches de premiers au Mondial !!!
Nous commençons notre championnat par le pire et nous travaillons d’ arrache-pied sur nos réglages de mât pour que le meilleur soit à venir. Dix courses maximum pourront être courues durant ce championnat et la plus mauvaise de ces courses retirées dès que la cinquième aura été courue. Tout reste donc à faire et nous ne sommes qu’à  cinq points de la troisième place.
Demain la météo nous annonce du vent entre 17 et 25 noeuds, des conditions dans lesquelles nous sommes en général plus qu’à l’aise…

Derniers réglages

Par

Il nous aura fallu douze jours pleins et beaucoup d’énergie pour préparer notre nouveau bateau. Après avoir alterné entre navigations et mise au point du matériel pendant toute la semaine, nous avons pu nous confronter à nos adversaires durant une manche d’entraînement et nous étions ‘dans le match’. Malheureusement, le hale bas de bôme cède lors de la deuxieme course (une casse due à un défaut de fabrication de notre bôme) ce qui nous prive d’ autres essais. La pièce nous sera livrée le lendemain pour 11h …Encore un imprévu qui ne nous aide pas à nous préparer comme nous l’ avions plannifié. Quoiqu’il en soit demain lundi débute la Rolex Miami OCR, une épreuve comptant pour la Coupe du monde. Douze bateaux sont inscrits dont quatre Sonar américains…Nous sommes impatients d’ entrer dans l’arène et de donner le meilleur de nous-même.

Rosa Larett

Par

Voici bientôt une semaine que notre équipe est arrivée outre-Atlantique pour débuter le championnat du monde ISAF 2011. La Rolex Miami OCR est pour nous l’occasion de faire une trève avec le froid européen et de trouver des conditions climatiques clémentes pour en découdre avec les meilleurs mondiaux. Toutes les séries olympiques et paralympiques sont représentées et beaucoup de coureurs reçoivent leur matériel pour la saison.

C’est aussi le cas pour nous, avec une livraison spéciale du Père Noël: notre nouveau Sonar fraîchement sorti du chantier de Rochester et acheminé sur le parking de Shake a Leg, le club qui accueille l’épreuve. Malgré un retard de container bloqué par des douaniers tatillons et un énorme travail d’accastillage et d’adaptation de notre bateau, nous peaufinons maintenant les derniers détails. La première mise à l’eau  de "Rosa Larett" s’est faite hier sous une pluie torrentielle après plusieurs jours où nous sommes allés de surprise en surprise quant à la qualité de l’accastillage de notre bateau. Il a fallu refixer le chariot d’écoute, replacer et mettre de niveau le pied de mât, changer la visserie des rails d’écoute… Autant d’évènements chronophages qui nous ont privé de navigation. Il nous reste maintenant une petite semaine pour valider nos réglages et continuer à améliorer les performances de notre engin avant de débuter l’épreuve.

Rolex Miami OCR

Par

 

La Rolex Miami OCR, première épreuve de la saison sur le championnat ISAF, championnat qui regroupe toutes les séries olympiques et paralympiques, se tiendra du 23 au 29 janvier sur le site de Shake-a-Leg en Floride aux USA. Ce sera l’occasion de mesurer les progrès accomplis par les autres équipages pendant l’hiver et de prendre la température de l’année qui démarre.

Départ le 10 janvier pour l’équipe Sonar: Bruno, Nicolas, Fabrice et moi-même, accompagnés de l’équipe 2,4mR: Damien Seguin, deux fois médaillés aux Jeux, et Thierry Poirey, nouvel entraîneur 2,4mR en remplacement de Jean-Jacques Dubois qui coach maintenant les Staristes.

Nous sommes tous ravis de partir naviguer sur ce beau plan d’eau et sous le soleil de Floride mais surtout de recevoir notre nouveau bateau. En effet, grâce au soutien de la Fédération Française Handisport (FFH), nous allons désormais naviguer sur un Sonar flambant neuf et pouvoir y apporter toutes les modifications nécessaires.

Il y a actuellement douze bateaux sur la liste des inscrits. Parmi eux, le podium ISAF 2010: les Norvégiens, l’équipe britannique menée de main de maître par John Robertson et le bateau hollandais barré par Udo Hessels. Il faudra aussi compter sur l’équipage allemand et sur une possible remontée du fameux barreur américain Rick Doerr et de son équipage.

Rendez-vous donc à Miami pour les premières impressions et photos du nouveau Sonar.

Objectif: Londres 2012

Par

Pendant l’été 2009, Fabrice Levet, entraîneur Sonar, et Jean-Jacques Dubois, coordinateur du pôle handivoile, m’ont proposé, suite au départ d’Hervé Larhant, d’intégrer l’équipage Sonar pour deux épreuves d’essai: la Sail for Gold de Weymouth (GBR) en septembre 2009 et le mondial Open Sonar à Darien (USA) en octobre 2009. Nous avons réalisé une troisième place sur le futur site des Jeux en Grande-Bretagne et une place de 22e et premier équipage étranger aux USA. Suite à ces résultats et après discussion avec Bruno et Nicolas, Fabrice Levet et Jean-Jacques Dubois m’ont invité à poursuivre l’aventure et à intégrer l’équipage en vue des Jeux paralympiques de 2012. Mon employeur, le Yacht Club de Carnac, est partie prenante dans mon projet et m’a soutenu dès le départ en aménageant mon emploi du temps afin que je puisse me consacrer à cette préparation olympique. L’équipe dirigeante et les salariés m’encouragent et sont un soutien essentiel.

L’année 2010 a été riche en compétitions et en émotions. A noter, la qualification de notre nation pour Londres 2012 dès le mois de juillet grâce à notre septième place au Mondial IFDS à Medemblick (NED). C’est aussi pendant cette année que les liens se sont renforcés entre Bruno, Nicolas et moi et les entraîneurs et que grâce à l’engagement sportif pris envers nous-mêmes et les autres membres de l’équipe nous avons progressé en terme de coordination et de communication sur le bateau.

2011 sera pour nous une année décisive: à un an des Jeux, il sera essentiel pour nous de continuer à perfectionner notre bateau et notre technique sur les différents plans d’eau du globe et face aux autres nations qui comptent d’excellents régatiers ayant tout comme nous la rage de vaincre.

Vous pourrez suivre nos pérégrinations des Etats-Unis à la SOF de Hyères en passant par la Grande-Bretagne et les Pays-Bas ainsi que les entraînements à l’ENVSN, la préparation du bateau et vivre avec nous la grande aventure des Jeux!