Il est 9h00 à Miami et les douze équipages Sonar inscrits sont à pied d’oeuvre sur les pontons de Shake-a-Leg pour préparer leur bateau. Le programme prévu du jour est de deux manches orchestrées par Jack King, notre comité de course. Nous sommes concentrés et impatients de pouvoir courir les premières manches de notre championnat 2011.
La météo nous annonce du vent d’est de 10-13nds et un ciel nuageux. Le premier départ du jour est lancé à 11h00 comme prévu mais la manche est vite annulée à cause de la bouée au vent qui, capricieuse, a décidé de voir du pays. Le "roi" Jack remouille son parcours et un nouveau départ est lancé: nous prenons un bon départ mais très vite nous ne rivalisons pas avec nos adversaires qui nous dominent en cap et vitesse. Il nous est difficile de tenir la cadence et les places acquises au départ s’ égrainent au fil des milles parcourus. Notre bateau est surpuissant au près et notre vitesse au portant n’est pas celle que nous connaissons habituellement. La sanction tombe, nous terminons 8e. L’Américain Foster  (USA 757)  remporte la manche devant les champions du monde en titre, l’équipage hollandais (NED 688). Les Anglais (GBR 748)  complètent le trio de tête.
La seconde course du jour est lancée très vite à suivre…Après un très bon départ, orchestré par notre barreur Bruno, cette seconde manche est malheureusement à l’ image de la première:  moins rapides et moins de gain que nos adversaires. Deuxième punition, nous sommes 7e. Cette seconde manche est remportée par l’équipage hollandais qui fait une forte impression et gagne avec beaucoup d’avance devant les  Britanniques et le local de l’épreuve Rick Doerr.
Au classement général provisoire les Hollandais sont en tête, suivis des Britanniques emmenées par John Robertson, et de l’équipage américain de Paul Callahan qui brille par sa régularité.  Nous pointons à une décevante 9e place… Difficile pour un équipage qui a clôturé sa saison 2010 avec deux manches de premiers au Mondial !!!
Nous commençons notre championnat par le pire et nous travaillons d’ arrache-pied sur nos réglages de mât pour que le meilleur soit à venir. Dix courses maximum pourront être courues durant ce championnat et la plus mauvaise de ces courses retirées dès que la cinquième aura été courue. Tout reste donc à faire et nous ne sommes qu’à  cinq points de la troisième place.
Demain la météo nous annonce du vent entre 17 et 25 noeuds, des conditions dans lesquelles nous sommes en général plus qu’à l’aise…