Nous sommes attendus par notre comité de course à 13h00 pour entamer notre avant-dernier jour de la Rolex Miami OCR. Les conditions météo n’ont rien à voir avec celles de la veille: le vent est quasi absent et c’est à la remorque derrière le zod de notre coach Fabrice que nous arrivons sur zone.

Pendant ce temps, les 2.4 viennent de prendre le départ de leur deuxième course du jour. Avant même leur arrivée Jack envoie une procédure de départ pour les Sonar. Le vent est très instable en force et en direction et surtout très asmathique…A l’issue de cette manche nous franchissons la ligne d’arrivée en 4e position. Le tiercé de la manche est dans l’ordre: les Norvégiens, l’Americain Rick et les Hollandais.

La deuxième course est lancée sous le même régime de vent. Dans le dernier tour, nous sommes quatrièmes, l’Anglais laisse la victoire de la course lui échapper en se trompant de couleur de bouée après un changement de parcours. Les bouées orange se transforme en jaunes. Nous passons troisièmes à la bonne bouée, derrière les Norvégiens et Rick. Après un dernier bord de portant, nous sommes à la lutte pour la gagne avec les Norvégiens, le vent tourne à leur avantage et ils remportent la course de très peu. Nous sommes seconds suivi de Rick, les Anglais sont eux disqualifiés de la course.

Au classement général provisoir, l’Americain Rick Doerr prend les commandes de la Rolex Miami OCR, suivi des Norvégiens qui sont inspirés avec trois victoires sur les trois dernières courses et les Anglais passent troisièmes. Les Hollandais perdent de leur superbe et pointent quatrièmes suivis de la French team: une place de gagnée au classement. Demain, dernier jour de course, nous sommes à 6 points du podium prêts à réaliser un hold up à Miami…