Le vent est absent en ce début de premier jour de la Sail for Gold, C’est sous aperçu que nous avons passé la matinée et nous partons enfin sur l’eau pour prendre le départ de la première course de cette semaine de régate. Le vent est très instable en direction et souffle entre 8 et 12 noeuds dans le 230, un secteur inconnu de notre playbook. Nous sommes au milieu de la flotte des onze Sonars inscrits mais dans le dernier tour, suite à un changement de parcours et de bouée, c’est la confusion générale sur l’eau. Les deux tiers de la flotte passe une bouée orange et le reste des équipages, dont le nôtre, en passe une autre qui se révélera être la bonne. Etant donné le nombre de réclamations déposées au jury, la manche n°1 est tout simplement annulée. Nous terminons cette journée 6e au classement général provisoire.
Deuxième jour de course pour l’équipe de Rosa Larett, le conditions sont musclées, le vent oscille entre 17 et 23 noeuds de Sud-Ouest. Nous avons couru deux manches auxquelles nous nous classons 3e et 4e. Nous avons des difficultés à rivaliser en cap et vitesse avec nos adversaires au près mais notre vitesse est très bonne au portant. C’est la première fois que Rosa affronte des conditions de vent fort, équipée des voiles North Saill et il nous faut trouver les réglages pour solutionner ce souci de vitesse. Nous sommes 4e au classement général provisoire à 1 point des Norvégiens et des Néerlandais, respectivement 3e et 2e du classement. Les Anglais prennent la tête du championnat. Mercredi, les conditions s’annoncent plus musclées et nous sommes attendus pour trois courses.