Skip to Content

Monthly Archives: décembre 2011

Final day

Par

Même heure et même méteo que les jours précédents: soleil et vent de 10-13nds. Nous avons trois courses pour reprendre les quatre points à l’équipage néerlandais de Huddo Hessel et ainsi monter sur la plus haute marche du podium. Le premier départ est donné et nous sommes en tête suivi des Anglais et du Sonar… hollandais. Nous conservons la tête de la course jusqu’à la ligne d’arrivée, les Hollandais finissent troisième… Plus que deux points nous séparent. Deuxième départ, nous partons du mauvais côté du parcours  et nous passons trois à la bouée au vent derrière l’équipage norvégien et en tête le Sonar…. hollandais. Les places restent inchangées jusqu’à l’arrivée. Les deux points acquis sur la première course sont concédés à la seconde. Les Néerlandais se congratulent sur la ligne d’ arrivée. Ils sont assurés de remporter l’épreuve et nous sommes condamnés à être leurs dauphins. Nous finissons la dernière manche de ce championnat nord américain juste devant eux à la troisième place, un petit pied de nez pour leur montrer qu’il faudra compter sur nous dans un mois au Mondial. Nous sommes satisfaits de cette épreuve, nous avons couru douze manches en trois jours avec les meilleurs mondiaux de la série dans des conditions météo idéales. Nous avons fait preuve de régularité durant toute l’épreuve, nous avons gagné quatre manches et nous sommes restés dans les trois premières places sur 7 autres. Les Hollandais et les Frenchies ont dominé le championnat tant par leur aisance en vitesse mais aussi par leur clairvoyance. Le troisième de l’ épreuve, l’équipage norvégien totalise 42 pts contre 19 pour les NED et 23 pour nous.

Notre bateau est prêt à être acheminé par la route dès demain à Port Charlotte où quelques jours d’entraînements nous attendent pour prendre nos marques sur le plan d’eau du Mondial.

 

Match race en perspective

Par

Day 2: 10h c’est l’ heure à laquelle nous a donné rendez-vous Bob Johnson, le président du comité de course, pour débuter cette seconde journée de championnat. Le ciel est nuageux, le fond de l’air est frais et le vent souffle entre 12 et 14 noeuds dans la baie de St Petersburg. Nous courons trois manches dans ces conditions et nous réalisons deux premières places et une manche de troisième, une satisfaction pour notre équipage. Nous sommes à trois manches gagnées sur huit courues. Les Hollandais emmenés par Udo Hessels sont encore en tête et trustent les avant-postes des arrivées. Les Anglais souffrent et engrangent les contre-performances.

Une dernière course est lancée dans un vent très mou entre 8 et 10 noeuds. Nous prenons un très bon départ mais l’équipage norvégien d’ Alexander van Hansen nous empêche de déployer notre stratégie pour éviter la flotte de 2.4 qui fait route vers nos trajectoires. A ce jeu, l’avantage est pris par l’équipage néerlandais qui enroule en tête. Nous sommes seconds à quelques longueurs seulement de son tableau arrière. Nos deux bateaux rivalisent pour la gagne de la course jusqu’aux derniers mètres. Au moment où nous coupons la ligne d’arrivée, aucun des équipages n’est capable d’affirmer qui des deux l’emporte.

Finalement, nous terminons deuxième de cette manche ce qui nous conforte à notre place de second au provisoire, à 4 points des Néerlandais, mais surtout 13 points devant les troisièmes. Autant dire que, demain dimanche, ce sera une belle partie de match race avec l’équipage néerlandais…

 

Premier jour à l’America’s Disabled / Open Regatta

Par

Il nous aura fallu deux jours et pas moins de 30 heures de camion pour acheminer notre matériel de Miami à St Petersburg. Une traversée d’Est en Ouest de l’état de Floride  pour atteindre les eaux du Golfe du Mexique et participer au Championnat Nord Américain de Sonar. Organisé par le très sélect Yacht Club de St Petersburg, cette épreuve du championnat américain rassemble les tenors de la classe Sonar pour préparer le Mondial 2012 qui se tiendra à Port Charlotte (FLO) début janvier.
Nous retrouvons le haut du classement de la Coupe du Monde ISAF. Nous sommes quatre équipages d’outre Atlantique à avoir fait le déplacement: l’ équipage anglais barré par John Robertson, Alexander Hansen et son équipage norvégien et nos partenaires d’entraînement, et aujourd’hui concurrents, le team hollandais. Le plateau des neufs Sonars engagés est complété par quatre équipages américains avec pour team leader Rick Doerr, et un bateau canadien. Trois jours de courses pour se remettre du décalage horaire et des courbatures de camion et surtout nous remettre à l’entraînement après un mois de novembre off.
Ce matin, la Floride nous propose ses plus beaux atouts pour entamer les premières courses: un soleil radieux, un ciel sans nuages et un vent oscillant entre 10 et 14 noeuds. Le comité de course d’ une efficacité redoutable nous garde 5h sur l’eau et nous lance cinq courses. Nous réalisons une journée correcte en nous classant deuxièmes au général provisoire. Les Hollandais réalisent la meilleure entame de championnat et sont actuellement leaders. Nous sommes suivis par les Anglais et le reste du monde! Nous avons gagné une course et commis quelques erreurs qui nous coûtent cher à ce niveau de régate.