Il nous aura fallu deux jours et pas moins de 30 heures de camion pour acheminer notre matériel de Miami à St Petersburg. Une traversée d’Est en Ouest de l’état de Floride  pour atteindre les eaux du Golfe du Mexique et participer au Championnat Nord Américain de Sonar. Organisé par le très sélect Yacht Club de St Petersburg, cette épreuve du championnat américain rassemble les tenors de la classe Sonar pour préparer le Mondial 2012 qui se tiendra à Port Charlotte (FLO) début janvier.
Nous retrouvons le haut du classement de la Coupe du Monde ISAF. Nous sommes quatre équipages d’outre Atlantique à avoir fait le déplacement: l’ équipage anglais barré par John Robertson, Alexander Hansen et son équipage norvégien et nos partenaires d’entraînement, et aujourd’hui concurrents, le team hollandais. Le plateau des neufs Sonars engagés est complété par quatre équipages américains avec pour team leader Rick Doerr, et un bateau canadien. Trois jours de courses pour se remettre du décalage horaire et des courbatures de camion et surtout nous remettre à l’entraînement après un mois de novembre off.
Ce matin, la Floride nous propose ses plus beaux atouts pour entamer les premières courses: un soleil radieux, un ciel sans nuages et un vent oscillant entre 10 et 14 noeuds. Le comité de course d’ une efficacité redoutable nous garde 5h sur l’eau et nous lance cinq courses. Nous réalisons une journée correcte en nous classant deuxièmes au général provisoire. Les Hollandais réalisent la meilleure entame de championnat et sont actuellement leaders. Nous sommes suivis par les Anglais et le reste du monde! Nous avons gagné une course et commis quelques erreurs qui nous coûtent cher à ce niveau de régate.