Day 2: 10h c’est l’ heure à laquelle nous a donné rendez-vous Bob Johnson, le président du comité de course, pour débuter cette seconde journée de championnat. Le ciel est nuageux, le fond de l’air est frais et le vent souffle entre 12 et 14 noeuds dans la baie de St Petersburg. Nous courons trois manches dans ces conditions et nous réalisons deux premières places et une manche de troisième, une satisfaction pour notre équipage. Nous sommes à trois manches gagnées sur huit courues. Les Hollandais emmenés par Udo Hessels sont encore en tête et trustent les avant-postes des arrivées. Les Anglais souffrent et engrangent les contre-performances.

Une dernière course est lancée dans un vent très mou entre 8 et 10 noeuds. Nous prenons un très bon départ mais l’équipage norvégien d’ Alexander van Hansen nous empêche de déployer notre stratégie pour éviter la flotte de 2.4 qui fait route vers nos trajectoires. A ce jeu, l’avantage est pris par l’équipage néerlandais qui enroule en tête. Nous sommes seconds à quelques longueurs seulement de son tableau arrière. Nos deux bateaux rivalisent pour la gagne de la course jusqu’aux derniers mètres. Au moment où nous coupons la ligne d’arrivée, aucun des équipages n’est capable d’affirmer qui des deux l’emporte.

Finalement, nous terminons deuxième de cette manche ce qui nous conforte à notre place de second au provisoire, à 4 points des Néerlandais, mais surtout 13 points devant les troisièmes. Autant dire que, demain dimanche, ce sera une belle partie de match race avec l’équipage néerlandais…