Le vent est quasi absent en ce début de matinée sur le plan d’eau de la SOF. Toute les séries sont collées à terre. Il faut attendre la fin de matinée pour voir les premières risées et à mesure que le vent s’établit, chaque série rejoint sa zone de course. Trois courses sont au programme.

Nous partons du port à 12h et notre comité de course nous donne le départ de la première course du jour. Le vent est maintenant entre 12 et 15 noeuds et il oscille par bouffées irrégulières sur le parcours ce qui rend les choses plutôt difficiles. A ce jeu, l’Italien Zorzi est en veine et gagne la course suivi des Anglais et des Allemands. Quant à nous, nous enregistrons la plus mauvaise manche de notre championnat, une 6e place. Les deux courses suivantes seront remportées haut la main par l’équipage norvégien barré par Alexandre Wang Hansen qui est en réussite. Nos adversaires directs, les Anglais, terminent 3e et 5e et les Hollandais sont seconds et 8e. Notre équipage termine lui 4e et 3e.

En enlevant la plus mauvaise course de chaque participant et en additionnant les points, les Anglais prennent la tête du classement général provisoire avec 15 points suivis des Norvégiens à 17pts et des Frenchies à 19pts. Les Hollandais sont quatrièmes avec 26 points. Tout reste à faire pour les trois leaders de la course. Demain les conditions de mer et de vent s’annoncent musclées et nous sommes déterminés à reprendre notre place de tête.