Skip to Content

Monthly Archives: avril 2013

Première victoire de la saison

Par

Dernier jour de course et deux manches à courir pour prendre l’avantage sur l’équipage norvégien actuel leader du championnat. Le vent souffle déjà ce matin sur les pontons à plus de 12 noeuds et les prévisions nous donnent deux scénarios possibles: 17 noeuds ou 8 noeuds… Pas simple pour le choix de voile d’avant!! Nous rejoignons notre zone de course avec notre foc de brise. Le vent mollit durant la manche des 2.4 lancée avant nous et nous effectuons un changement de voile express. Le bon choix! Nous effectuons une belle entrée en matière en remportant la première course devant les Allemands et les Norvégiens avec une belle avance. Un bon point pour notre capitale confiance.

Hyères en or

A ce stade, avant la dernière course nous sommes virtuellement en or et les Norvégiens second et Allemands troisième. Le résultat de la dernière manche sera décisif. Conditions pour rester devant: les Norvégiens ne doivent pas gagner la manche et s’ils sont devant nous, nous devons être juste derrière. Le vent a encore molli et est tordu sur notre zone de course. Le départ est donné  et nous ne sommes pas en bonne position mais nous marquons nos adversaires norvégiens pour rester devant. Jusqu’au dernier bord de près, la lutte est serrée. Notre équipage garde des nerfs d’acier pour couper la ligne d’arrivée devant nos adversaires du jour. Nous sommes en OR!

L’équipage allemand remporte la course et passe second de l’épreuve. Les Norvégiens, pourtant premier ce matin, devront se contenter du bronze. Nous sommes très heureux de cette victoire au pays après un bon championnat sur lequel nous avons montré de vraies qualités tactiques et d’aisance en vitesse notamment dans le clapot. Nous laissons dans notre sillage les nations présentes sur le podium des Jeux de Londres. Notre saison 2013 débute par le plus belle des médailles. Notre prochaine épreuve en Sonar se déroulera fin mai sur le plan d’eau des champions paralympiques en titre à Medemblik en Hollande.

Nous remercions nos partenaires Schindler, Les Yeux Grands Fermés, Tacktik, MaxSea, Marine Pool, l’ENVSN, la FFH et la FFV.

Les résultats

 

Tie break

Par

Quatrième et avant-dernier jour de course pour les séries paralympiques de la SWC de Hyères. De bleu aujourd’hui, il n’y a que les dossards que nous portons en tant que second du classement général provisoire de l’épreuve. Le ciel est plombé d’une masse nuageuse bien grise au dessus du plan d’eau. Il nous faudra être patients pour que le vent s’établisse en direction et qu’il affiche à l’anémo une petite dizaine de noeuds.

Notre première course est lancée et nous prenons un excellent départ. Nous sommes en tête au passage de la première bouée et nous garderons notre position jusqu’à la ligne d’arrivée. Le Norvégien, premier au classement général, termine en seconde position. Nous prenons la tête du championnat. Le vent monte et souffle maintenant à 13-14 noeuds, nous changeons de foc avant le départ de la deuxième course. L’équipage allemand prend la tête de la flotte, nous sommes second avec le reste de la flotte dans notre tableau arrière. A l’issue du premier bord de portant, nous maintenons notre rang mais nous enroulons la mauvaise bouée sous le vent et nous nous faisons doubler par les Anglais qui eux ont pris la bonne option. Au deuxième près, nous sommes revenus sur les Britanniques et arrivons bâbord à la bouée et le reste de la flotte tribord (prioritaire sur nous en cas de croisement). 100m avant la bouée, le vent nous est favorable et ça doit passer!! Mais une petite bascule dans les dernière longueurs nous fait perdre l’avantage et nous virons sous les Hollandais mais trop près et trop tard… Ils réclament… Nous réparons notre erreur et enroulons la marque en cinquième position…

Les Allemands remportent la manche, les Norvégiens sont 3e et nous 5e. Français et Norvégiens rentrent au port avec le même nombre de points sur la journée 4. L’égalité du départ est la même à l’arrivée. Pour départager les ex-aequo, l’avantage est donné à celui qui a le meilleur classement à la dernière manche courue. Les Norvégiens restent leader et nous second. Les Allemands prennent la troisième place et les Hollandais rétrogradent à la quatrième. Il reste deux manches à courir demain pour clôturer l’épreuve. Deux manches pour prendre l’avantage, deux manches pour prendre l’or de Hyères!!
Les résultats

2013hyeres_isaf_jeudi

Au coude à coude

Par

Le vent  d’est est au rendez vous ce matin pour le troisième jour de course. Un vent de 12 noeuds borde les  voiles de notre Sonar qui sort du port de Hyères en jaune, couleur du leader du classement provisoire de l’épreuve. Le premier départ est lancé et les cinq bateaux enroulent la première marque en cinq longueurs!! Tous le monde va vite et tire les bons  bords. Il en est de même jusqu’à l’arrivée où les cinq bateaux coupent le ligne en 10 secondes… Malheureusement, nous ne sommes pas dans le tiercé de la course qui est remportée par les Norvégiens mais entrons dans le quarté à une décevante quatrième place.

Le vent monte et souffle maintenant entre 15 et 17 noeuds. Après un changement de foc entre les deux courses, nous prenons le meilleur départ de la flotte de la deuxième course. Nous sommes en tête et conservons le leadership  jusqu’au dernier bord où le Norvégien revient fort avec plus de vent sur nous et finit par nous coiffer sur la ligne d’arrivée… 1+1=0, le résultat idéal revient à l’équipage d Alexander Vang Hansen from Norvège…. Ils passent leader de la course et nous sommes leurs dauphins à égalité de points en rentrant 5 points sur la journée. Les Hollandais, champions paralympiques en titre,  sont 4 points derrière.

Demain le vent monte d’un cran et est attendu à plus de 20 noeuds !!! A nous de reprendre notre première place et de ne pas la lâcher comme aujourd’hui pour briller vendredi en France!!!

Les résultats

résultats jour 3

1+1=0

Par

Deuxième jour de course, et à l’image de  la veille le vent fait défaut aux 800 coureurs engagés sur l’étape de la Sailing World Cup de Hyères. Le vent commence à faire flotter les pavillons aux alentours de 11h. Les séries olympiques sont appelées sur l’eau et les deux séries paralympiques sont retardée à 16h.

2013 hyeres- jour 2

 

Le temps d’une vraie pause déjeuner et  nous quittons le ponton pour prendre la direction du rond ‘Bravo’, habituellement celui des 470, plus dans le nord de la baie. Les infos météo dispensées par la cellule météo de la FFVoile et celles délivrées par les équipages 470 français nous permettent de vite nous familiariser avec cette nouvelle zone de course. Le vent souffle entre 8 et 10 noeuds. Nous courons deux manches et les deux se soldent par une place de premier. Nous prenons deux très bons départs, nous sommes en phase avec le vent  et nous enroulons en tête la première marque pour la conserver  durant toute la manche. Seul l’équipage norvégien durant la seconde manche s’est montré dangereux dans le dernier bord de portant.

Nous sommes plus que satisfaits de cette journée sans faute et nous rentrons au port sans prendre de points !! En effet, le nouveau règlement valorise la place de premier de zéro point (au lieu d’un point auparavant), concernant les places suivantes rien ne change: le second 2 points et ainsi de suite. Nous prenons le tête du classement général provisoire devant les Allemands en seconde place et les Hollandais troisièmes. L ‘épreuve ne fait que commencer, demain le vent d’est va souffler dans la baie de Hyères à plus de 15 noeuds et tout reste à faire face à nos adversaires de grande qualité.

Les résultats

SWC Hyères – jour 1

Par

Le rideau s’ouvre ce matin sur l’étape française de la Sailing World Cup 2013 sur le plan d’eau de Hyères. sailing-world-cup-2013Six Sonars ont fait le déplacement pour remporter le titre. En plus des cinq premiers équipages des Jeux Paralympiques de Londres, nous comptons l’équipage brésilien qui nous accueillera dans trois ans pour les prochains Jeux de Rio.

Le soleil est de la partie mais le vent fait défaut aux coureurs en début de matinée. Toutes les séries sont retardées. Les heures s’égrainent sur les pontons avant de prendre notre premier départ à 16h. Le vent est faible entre 3 et 7 noeuds et très irrégulier sur le plan d’eau. Nous terminons seconds de la première manche derrière l’équipage allemand et devant les Hollandais. Le vent mollit durant la seconde manche et le dernier bord de portant relève plus de la loterie que de la régate. A ce jeu, nous tirons le mauvais numéro et finissons 5e. Cette manche est remportée par les Hollandais suivis des Allemands et des Brésiliens.

Au classement général provisoire, nous sommes 3e devant les Brésiliens et devancés par les équipages allemands et hollandais.