Quatrième et avant-dernier jour de course pour les séries paralympiques de la SWC de Hyères. De bleu aujourd’hui, il n’y a que les dossards que nous portons en tant que second du classement général provisoire de l’épreuve. Le ciel est plombé d’une masse nuageuse bien grise au dessus du plan d’eau. Il nous faudra être patients pour que le vent s’établisse en direction et qu’il affiche à l’anémo une petite dizaine de noeuds.

Notre première course est lancée et nous prenons un excellent départ. Nous sommes en tête au passage de la première bouée et nous garderons notre position jusqu’à la ligne d’arrivée. Le Norvégien, premier au classement général, termine en seconde position. Nous prenons la tête du championnat. Le vent monte et souffle maintenant à 13-14 noeuds, nous changeons de foc avant le départ de la deuxième course. L’équipage allemand prend la tête de la flotte, nous sommes second avec le reste de la flotte dans notre tableau arrière. A l’issue du premier bord de portant, nous maintenons notre rang mais nous enroulons la mauvaise bouée sous le vent et nous nous faisons doubler par les Anglais qui eux ont pris la bonne option. Au deuxième près, nous sommes revenus sur les Britanniques et arrivons bâbord à la bouée et le reste de la flotte tribord (prioritaire sur nous en cas de croisement). 100m avant la bouée, le vent nous est favorable et ça doit passer!! Mais une petite bascule dans les dernière longueurs nous fait perdre l’avantage et nous virons sous les Hollandais mais trop près et trop tard… Ils réclament… Nous réparons notre erreur et enroulons la marque en cinquième position…

Les Allemands remportent la manche, les Norvégiens sont 3e et nous 5e. Français et Norvégiens rentrent au port avec le même nombre de points sur la journée 4. L’égalité du départ est la même à l’arrivée. Pour départager les ex-aequo, l’avantage est donné à celui qui a le meilleur classement à la dernière manche courue. Les Norvégiens restent leader et nous second. Les Allemands prennent la troisième place et les Hollandais rétrogradent à la quatrième. Il reste deux manches à courir demain pour clôturer l’épreuve. Deux manches pour prendre l’avantage, deux manches pour prendre l’or de Hyères!!
Les résultats

2013hyeres_isaf_jeudi