Skip to Content

Monthly Archives: août 2013

Mondial IFDS : une balade irlandaise

Par

Après la journée d’hier, vierge de manche faute de vent, nous partons du ponton de Kinsale ce matin en position de leader du championnat. Les Australiens nous talonnent à un point et les Norvégiens à trois points. Tout reste à faire aujourd’hui et nous nous devons de conforter notre position à deux jours de la fin du Mondial. Le vent d’une dizaine de noeuds souffle de secteur sud-ouest et le soleil est de la partie sur le magnifique plan d’eau irlandais.

Nous partons sur l’eau avec notre foc médium et au vu des conditions de vent qui ne cessent de croître, nous opérons un changement de voile pour prendre le départ avec notre foc lourd. Un choix qui s’avère judicieux, le vent est maintenant établit entre 12 et 14 noeuds.

La première course est lancée et nous prenons un très bon start au bateau comité. Nous prenons la tête de la course pour ne jamais la lâcher jusqu’à l’arrivée. L’équipage américain de Rick Doerr termine second et les Hollandais troisième. Seconde manche gagnée pour notre équipage. Nous augmentons notre avance sur nos adversaires directs, les Austaliens terminant neuvième et les Norvégiens ont abandonné la manche suite à une casse de tangon.

Le départ de la seconde manche du jour tourne à l’avantage de l’équipage canadien de Paul Tingley. Nous sommes dans le groupe de tête et nous talonnons le Canadien sur le premier bord de près. Nous prenons l’avantage en fin de bord et nous enroulons le première bouée en tête. Nous conservons notre place pendant le portant et au passage de la porte, nous prenons à droite et les Canadiens à gauche. Ils reprennent l’avantage et croisent devant nous à cinq longueurs de bateau. Nous bataillons pour refaire notre retard et reprendre les rênes de la course. Objectif atteint en fin de bord de près mais c’était sans compter sur l’équipage de Collin Harrison, l’Australien qui est revenu sur nous et enroule la bouée au vent en tête à cinq longueurs de notre étrave. Il nous reste un bord pour la gagne de la manche. Nous sommes plus rapides que nos adversaires et à trois cents mètres de l’arrivée, nous reprenons la tête de la course pour la gagner devant les Australiens et les Canadiens !! Deux manches courues… Deux manches gagnées !! Une balade irlandaise !!!

Troisième et dernière course du jour. Nous prenons un départ moyen et nous sommes 6e à la bouée au vent. Le premier portant nous permet de reprendre deux places et d’enrouler en 4e position derrière les Hollandais, les Irlandais et les Anglais. Un bon choix de bouée à la porte nous permet de mettre les Anglais dans notre sillage. Une bonne vitesse et un bon placement à gauche de nos adversaires nous donne l’avantage sur l’Irlandais et nous permet d’enrouler la marque au vent à quelques longueurs du tableau arrière de l’équipage hollandais. Nous sommes second avant d’entamer le dernier nord de portant. Nous revenons fort sur l’équipage d’Udo Hessel et nous nous engageons à leur vent. La partie de match race commence: après trois coup de loffe, les Hollandais empannent et filent vers la bouée d’arrivée et nous tentons de les doubler en arrivant au bateau comité avec une manoeuvre de moins… Il nous manque un petit mètre pour réaliser la passe de trois. Nous terminons second de la course et l’équipage irlandais de John Twomey complète le podium de la manche.

L’ambiance est légère à bord et nous sommes satisfaits de notre journée. Nous avons été plus que combatifs et nous n’avons jamais rien lâché pour revenir dans les moments difficiles. Nous revenons au port avec 4 points seulement engrangés sur cette journée de régate. Nous confortons notre avance en tête du championnat avec 11 points d’avance sur notre premier poursuivant les Hollandais et 13 points sur les Australiens troisième.

Demain dernier jour de championnat, les conditions de vent s’annoncent plus musclées entre 14 et 20 noeuds et trois manches maximum à courir pour aller chercher le chaudron d’or irlandais!!29-08-2013 16-43-34.JPG

 

 

 

 

Mondial IFDS au point mort …

Par

9h00: la piscine du port de Kinsale est ouverte et me laisse la possibilité de caréner Rosa Larett.

10h00: les voiles sont en place sur notre bateau et l’aperçu est envoyé à terre. Retard, faute de vent.

11h00: toute l’équipe est caféinée..

12h30: les sandwichs du jour sont dégustés et le vent commence à se faire sentir sur le parking.

13h30: Aperçu sur “A”, pas de course aujourd’hui .

Fin du match, nous sommes toujours en tête du classement général provisoire. Il nous reste deux jours de courses pour tenir la tête du Mondial.

 

 

Mondial IFDS 2013…c’est parti !!

Par

Eric Flageul au Mondial IFDS 2013Il est 11h15 lorsque le comité de course affale l’aperçu à terre et rejoint la zone de course du Mondial IFDS. Le soleil est de la partie et le vent de nord est plus qu’ asthmatique en ce deuxième jour de course. C’est remorqués par notre coach Fabrice Levet que nous sortons de la ria de Kinsale. Sur le plan d’eau, le vent oscille entre 3 et 5 noeuds… Le comité tente le coup d’envoyer une première manche. Tentative vite avortée , la manche est annulée dans le premier bord de près faute de vent. La mer d’ Irlande est un véritable lac…. La brise thermique pointe son nez dans le sud ouest et s’établit sur le plan d’eau entre 7 et 9 noeuds.

La  première course de notre Mondial est lancée. Nous prenons un excellent départ bout de ligne qui nous permet de prendre un net avantage sur la flotte. Nous conservons la tête de la flotte et enroulons la première marque en tête. En naviguant dégagés au portant, nous augmentons notre avance, et nous entamons notre deuxième tour en position de leader. Les Australiens et l’équipage hollandais sont à la lutte pour la seconde place. Nous remportons la première manche du Mondial avec une confortable avance sur nos adversaires. Les Australiens prennent l’avantage sur les Hollandais qui terminent respectivement second et troisième de la manche. Voilà une journée qui commence bien !!

Après un rappel général, la seconde course est lancée sous pavillon noir… Les Hollandais et le local de l’épreuve, l’Irlandais John Twomey sont pris par la patrouille et sont disqualifiés pour départ prématuré.  Nous sommes moins à l’aise en vitesse et nous subissons la course, nous naviguons centrés et les extrêmes payent dans un vent capricieux en force et direction.  Notre équipage termine 5e de cette seconde course. La manche est remportée par l’équipage Norvégien, suivi des Néo-Zélandais. Le podium de la manche est complété par le team GBR de John Robertson. Nous réclamons contre l’équipage américain de Rick Doerr qui sera disqualifié sur cette deuxième manche après passage devant le jury.

Le vent mollit mais reste suffisant pour réaliser une troisième course. A l’image de la première, nous prenons un excellent départ et nous sommes en tête à la bouée au vent . Au premier portant nos poursuivants reviennent sur nous et au passage de la porte sous le vent, les Australiens partent à droite et nous à gauche… Au croisement suivant, ils prennent l’avantage et nous prennent la place de leader de la course. Il nous échappent et les Hollandais reviennent fort sur le dernier portant et nous talonnent en cette fin de course. Le vent commence à nous faire défaut et il est temps de franchir la ligne d’arrivée à deux longueurs derrière les Australiens et au nez des Hollandais.

A l’issue de cette journée, nous rentrons au port de Kinsale en tête du classement général provisoire avec un point d’avance sur l’équipage australien de Collin Harrison et trois points sur l’équipage d’Alexander Wang Hansen from Norvège. Nous sommes satisfaits de la vitesse de notre bateau. Nous avons fait preuve de combativité et de dextérité sur les phases de départ. Il nous faut enfoncer le clou dès demain et augmenter notre avance au classement. Les prévisions météo sont similaires en espérant que le thermique soit au rendez vous !!

Mondial IFDS 2013 – Kinsale – Irlande

Par

 Dix-huit équipages Sonar ont fait le déplacement pour participer à l’édition 2013 du Mondial IFDS ( Fédération Internationale Handivoile) dans le sud de l’Irlande à Kinsale. Toutes les fines barres de la série sont présents: Udo Hessel pour les Pays-Bas, champion paralympique à Londres, Alexander Vang Hansen, le Norvégien champion du Monde en titre et médaillé de bronze aux Jeux, l’ Allemand Krocker médaillé d’argent aux Paralympics. Sans oublier notre équipage barré par Bruno Jourdren, quatrième aux Jeux et vice-champion du Monde. Nous sommes surtout  l’équipage “en forme” du moment avec deux victoires sur deux épreuves courues ( la Sailing World Cup de Hyères et la Delta Lloyd Regatta de Medemblick ) au nez et à la barbe des équipages du podium des Jeux de Londres.

Dans cette année post-paralympique, de nombreuses nations ont opéré des changements d’équipage pour préparer les Jeux de Rio 2016. C’est le cas notamment des Canadiens où Bruce Millar a cédé la barre à Paul Tingley, champion paralympique sur 2.4 en 2008, mais aussi des Italiens et des Autrichiens qui entament ce championnat avec de nouveaux barreurs. Les Etats-Unis reviennent en force en présentant deux équipages, ainsi que la Grande-Bretagne avec trois équipages engagés. Le Brésil, futur pays des Jeux, est présent sur l’épreuve sans oublier notre hôte, l’Irlande, représentée par trois équipages. Habitués à une navigation dans les eaux du Pacifique, les Néo-Zélandais et les Australiens sont venus affronter la mer d’Irlande.

Après une première journée aux conditions idéales dédiée à la manche d’entraînement, le championnat du Monde édition 2013 a commencé aujourd’hui par une journée à terre, faute de vent. Les premières manches auront lieu demain si le vent est de la partie.

Retrouvez-nous sur Facebook: Equipe de France Sonar

ifds2013FRA-AUS