Eric Flageul au Mondial IFDS 2013Il est 11h15 lorsque le comité de course affale l’aperçu à terre et rejoint la zone de course du Mondial IFDS. Le soleil est de la partie et le vent de nord est plus qu’ asthmatique en ce deuxième jour de course. C’est remorqués par notre coach Fabrice Levet que nous sortons de la ria de Kinsale. Sur le plan d’eau, le vent oscille entre 3 et 5 noeuds… Le comité tente le coup d’envoyer une première manche. Tentative vite avortée , la manche est annulée dans le premier bord de près faute de vent. La mer d’ Irlande est un véritable lac…. La brise thermique pointe son nez dans le sud ouest et s’établit sur le plan d’eau entre 7 et 9 noeuds.

La  première course de notre Mondial est lancée. Nous prenons un excellent départ bout de ligne qui nous permet de prendre un net avantage sur la flotte. Nous conservons la tête de la flotte et enroulons la première marque en tête. En naviguant dégagés au portant, nous augmentons notre avance, et nous entamons notre deuxième tour en position de leader. Les Australiens et l’équipage hollandais sont à la lutte pour la seconde place. Nous remportons la première manche du Mondial avec une confortable avance sur nos adversaires. Les Australiens prennent l’avantage sur les Hollandais qui terminent respectivement second et troisième de la manche. Voilà une journée qui commence bien !!

Après un rappel général, la seconde course est lancée sous pavillon noir… Les Hollandais et le local de l’épreuve, l’Irlandais John Twomey sont pris par la patrouille et sont disqualifiés pour départ prématuré.  Nous sommes moins à l’aise en vitesse et nous subissons la course, nous naviguons centrés et les extrêmes payent dans un vent capricieux en force et direction.  Notre équipage termine 5e de cette seconde course. La manche est remportée par l’équipage Norvégien, suivi des Néo-Zélandais. Le podium de la manche est complété par le team GBR de John Robertson. Nous réclamons contre l’équipage américain de Rick Doerr qui sera disqualifié sur cette deuxième manche après passage devant le jury.

Le vent mollit mais reste suffisant pour réaliser une troisième course. A l’image de la première, nous prenons un excellent départ et nous sommes en tête à la bouée au vent . Au premier portant nos poursuivants reviennent sur nous et au passage de la porte sous le vent, les Australiens partent à droite et nous à gauche… Au croisement suivant, ils prennent l’avantage et nous prennent la place de leader de la course. Il nous échappent et les Hollandais reviennent fort sur le dernier portant et nous talonnent en cette fin de course. Le vent commence à nous faire défaut et il est temps de franchir la ligne d’arrivée à deux longueurs derrière les Australiens et au nez des Hollandais.

A l’issue de cette journée, nous rentrons au port de Kinsale en tête du classement général provisoire avec un point d’avance sur l’équipage australien de Collin Harrison et trois points sur l’équipage d’Alexander Wang Hansen from Norvège. Nous sommes satisfaits de la vitesse de notre bateau. Nous avons fait preuve de combativité et de dextérité sur les phases de départ. Il nous faut enfoncer le clou dès demain et augmenter notre avance au classement. Les prévisions météo sont similaires en espérant que le thermique soit au rendez vous !!