Après la journée d’hier, vierge de manche faute de vent, nous partons du ponton de Kinsale ce matin en position de leader du championnat. Les Australiens nous talonnent à un point et les Norvégiens à trois points. Tout reste à faire aujourd’hui et nous nous devons de conforter notre position à deux jours de la fin du Mondial. Le vent d’une dizaine de noeuds souffle de secteur sud-ouest et le soleil est de la partie sur le magnifique plan d’eau irlandais.

Nous partons sur l’eau avec notre foc médium et au vu des conditions de vent qui ne cessent de croître, nous opérons un changement de voile pour prendre le départ avec notre foc lourd. Un choix qui s’avère judicieux, le vent est maintenant établit entre 12 et 14 noeuds.

La première course est lancée et nous prenons un très bon start au bateau comité. Nous prenons la tête de la course pour ne jamais la lâcher jusqu’à l’arrivée. L’équipage américain de Rick Doerr termine second et les Hollandais troisième. Seconde manche gagnée pour notre équipage. Nous augmentons notre avance sur nos adversaires directs, les Austaliens terminant neuvième et les Norvégiens ont abandonné la manche suite à une casse de tangon.

Le départ de la seconde manche du jour tourne à l’avantage de l’équipage canadien de Paul Tingley. Nous sommes dans le groupe de tête et nous talonnons le Canadien sur le premier bord de près. Nous prenons l’avantage en fin de bord et nous enroulons le première bouée en tête. Nous conservons notre place pendant le portant et au passage de la porte, nous prenons à droite et les Canadiens à gauche. Ils reprennent l’avantage et croisent devant nous à cinq longueurs de bateau. Nous bataillons pour refaire notre retard et reprendre les rênes de la course. Objectif atteint en fin de bord de près mais c’était sans compter sur l’équipage de Collin Harrison, l’Australien qui est revenu sur nous et enroule la bouée au vent en tête à cinq longueurs de notre étrave. Il nous reste un bord pour la gagne de la manche. Nous sommes plus rapides que nos adversaires et à trois cents mètres de l’arrivée, nous reprenons la tête de la course pour la gagner devant les Australiens et les Canadiens !! Deux manches courues… Deux manches gagnées !! Une balade irlandaise !!!

Troisième et dernière course du jour. Nous prenons un départ moyen et nous sommes 6e à la bouée au vent. Le premier portant nous permet de reprendre deux places et d’enrouler en 4e position derrière les Hollandais, les Irlandais et les Anglais. Un bon choix de bouée à la porte nous permet de mettre les Anglais dans notre sillage. Une bonne vitesse et un bon placement à gauche de nos adversaires nous donne l’avantage sur l’Irlandais et nous permet d’enrouler la marque au vent à quelques longueurs du tableau arrière de l’équipage hollandais. Nous sommes second avant d’entamer le dernier nord de portant. Nous revenons fort sur l’équipage d’Udo Hessel et nous nous engageons à leur vent. La partie de match race commence: après trois coup de loffe, les Hollandais empannent et filent vers la bouée d’arrivée et nous tentons de les doubler en arrivant au bateau comité avec une manoeuvre de moins… Il nous manque un petit mètre pour réaliser la passe de trois. Nous terminons second de la course et l’équipage irlandais de John Twomey complète le podium de la manche.

L’ambiance est légère à bord et nous sommes satisfaits de notre journée. Nous avons été plus que combatifs et nous n’avons jamais rien lâché pour revenir dans les moments difficiles. Nous revenons au port avec 4 points seulement engrangés sur cette journée de régate. Nous confortons notre avance en tête du championnat avec 11 points d’avance sur notre premier poursuivant les Hollandais et 13 points sur les Australiens troisième.

Demain dernier jour de championnat, les conditions de vent s’annoncent plus musclées entre 14 et 20 noeuds et trois manches maximum à courir pour aller chercher le chaudron d’or irlandais!!29-08-2013 16-43-34.JPG