Nous partons du ponton de Kinsale pour la dernière fois de la semaine avec 11 points d’avance sur nos adversaires directs le team hollandais. Une avance certes conséquente mais pas suffisante pour s’assurer la gagne. Trois manches à courir et le titre de champion du monde à décrocher.Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sacrés champions du monde

Le vent est au rendez-vous ce matin et l’anémo affiche déjà près de 20 noeuds sur notre zone de course. Nous prenons le départ de la première manche et un bras de fer s’engage avec l’équipage hollandais dès les premiers croisements. Nos deux équipages prennent la tête et le large sur le reste de la flotte. Le duel tourne à l’avantage de l’équipage d’Udo Hessels qui remporte la manche. Nous terminons seconds de la manche et restons en tête du classement. Le podium ne peut plus nous échapper.

Durant la seconde manche, le vent mollit et nous bataillons pour remonter sur la tête de course après un premier bord de près délicat. Le plus important pour nous est de laisser les Hollandais derrière. A l’entame de dernier bord de portant les Hollandais sont deux places derrière… Au milieu du bord, nous avons augmenté notre avance et notre bateau ‘Rosa Larett’ glisse vers son premier sacre mondial. France 4e – Hollande 6e. C’est fait nous sommes champions du monde !!! Une dernière manche à courir. Nous restons sur le plan d’eau pour boucler les deux derniers tours du Mondial avant de savourer notre victoire à terre!!

Nous prenons un départ bâbord juste derrière les Allemands et devant tout le reste de la flotte. Nous sommes en tête à la bouée au vent et nous ne serons pas rattrapés jusqu’à l’arrivée. Ce championnat est définitivement le nôtre. Nous avons dominé l’épreuve de bout en bout. Nous avons montré des qualités de vitesse dans tous les types de conditions de vent, une régularité et de la clairvoyance sur les aspects tactiques de la course et surtout nous n’avons jamais rien lâché dans les moments difficiles. Le rideau tombe sur le Mondial IFDS 2013, nous prenons le titre aux Norvégiens, devant l’équipage médaillé d’or aux Jeux Paralympiques Londres 2012 les Néerlandais, le bronze revient aux Australiens.

Nous tenons à remercier notre coach Fabrice Levet, le staff de l’équipe de France Paralympique de voile ainsi que nos partenaires Schindler, Les Yeux Grands Fermés, Tacktik, MaxSea, Marine Pool, l’ENVSN, la FFH et la FFV.

Les résultats

Retrouvez des photos, des vidéos et d’autres infos de l’Equipe de France Sonar sur Facebook