Equipe de France Sonar - DLR 2015
Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la Delta Lloyd Regatta (Medemblik – NED). Après la journée de mercredi où tout leur a souri, ce troisième jour de course aura été plus compliqué pour le trio français qui pourtant comptait bien asseoir son avance sur les Australiens.
Froid et vent étaient au rendez-vous de cette troisième journée de course pendant laquelle deux manches très disputées ont été lancées. Un duel au sommet s’engage entre les Français et les Australiens barrés par Colin Harrison pendant la première manche qui verra la victoire de l’équipage tricolore. Malheureusement, la course suivante leur échappe au profit du Norvégien Aleksander Wang-Hansen qui prend une option radicale mais payante. Les Français s’accrochent et limitent la perte de points en terminant 4e, coiffés au poteau par l’équipage britannique de John Robertson.
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sauvent les meubles et conservent la tête de la flotte sans malheureusement avoir pu grappiller quelques points. Le compte à rebours est lancé, la fin de la régate approche et les Français sauront sans nul doute user de toutes leurs capacités et de leur talent pour semer leurs poursuivants et remporter une nouvelle victoire.
Fabrice Levet – coach: “Les gars ont du se recaler dans un vent plus soutenu que ce qu’ils ont en moyenne, et dès le deuxième jour ils ont remis les pendules à l’heure. Les Australiens nous agacent, on les a aux basques et ils vont vite! Il ne faut pas se rater, tout bien faire du début à la fin si l’on veut remporter chaque manche. Aujourd’hui, la première manche s’est bien déroulée mais la deuxième ils prennent un départ difficile et cela a été très difficile de revenir. Nous ne sommes pas sûrs de naviguer samedi pour cause de vent, donc l’objectif est d’assurer demain.”
Suivez-nous sur:
Images intégrées 4Images intégrées 5Images intégrées 6