Froid, pluie, vent et pression, voilà les éléments de ce début de journée pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la Delta Lloyd Regatta  – Eurosaf (Medemblik – NED). Après les difficultés de la veille, l’équipage, en tête du classement provisoire, ne compte aucun point d’avance sur ses concurrents directs, les Australiens, et a donc pour objectif de creuser l’écart.

Un excellent départ et une maîtrise de bout en bout ont permis à l’Equipe de France Sonar de remporter la première manche du jour, avec trois places d’avance sur l’équipage de Colin Harrison (AUS). De quoi regonfler à bloc nos trois marins!

Des soucis techniques entre les deux manches et un vent très variable en intensité et donc très sollicitant au niveau des réglages compliquent la donne mais nos irréductibles Gaulois n’ont pas dit leur dernier mot. Ils décident de prendre les mêmes options que les Australiens et de rester à leur contact afin de s’assurer de leur prendre un point de plus. Choix stratégique payant puisque les Français terminent en deuxième position derrière les Britanniques, mais surtout juste devant… les Australiens!!
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sont ce soir toujours en tête du classement général provisoire mais ils ont creusé l’écart et se rapprochent un peu plus de la victoire. La deuxième place revient aux Australiens, suivis de Aleksander Wang-Hansen de l’équipage norvégien et enfin des Britanniques menés par John Robertson qui sont encore en course pour le podium. Demain sera la journée où tout se jouera avec les deux dernières manches de la Delta Lloyd Regatta 2015.
Bruno Jourdren, barreur: “C’était une journée qu’il ne fallait pas rater. Les Australiens sont en forme et nous les avions juste derrière nous, il fallait creuser l’écart, s’assurer un “matelas de sécurité”. Les conditions n’étaient pas faciles mais nous avons été inspirés, nos choix tactiques ont été bons même si malheureusement les Britanniques remportent la dernière manche. L’objectif est atteint, il ne nous reste maintenant plus qu’à assurer demain, à rester concentrés et à tout donner et ça devrait le faire!”
Suivez-nous sur:
Images intégrées 4
Images intégrées 5
Images intégrées 6
Equipe de Sonar - DLR 2015