Au Para World Sailing Championship 2015 à Melbourne, le vent est monté, la tension aussi et c’est une journée compliquée qui attend l’Equipe de France Sonar, avec du bon et du moins bon.
Nous en sommes à la moitié du championnat, il faut donc maintenant prendre des risques pour gagner des places et engranger le moins de points possible. La première manche est très disputée entre les trois équipages du podium provisoire: les Australiens, les Britanniques et les Français. Chacun prend une option différente, les cartes sont redistribuées à chaque bord et jusqu’au bout, le suspense restera entier. Les trois équipages passent finalement la ligne les uns derrière les autres avec Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary en deuxième place derrière les locaux de l’épreuve et devant l’équipage de John Robertson le Britannique.
Les conditions se corsent pendant la deuxième manche du jour, le vent montera jusqu’à 30 noeuds, qui voit les tricolores prendre un départ prématuré, obligés de réparer et c’est en dernière place qu’ils démarrent. Ils tentent de recoller à la flotte et remontent sept concurrents pour terminer à une triste huitième place.
Après cette journée éprouvante, les Français conservent leur troisième place au général provisoire, derrière les Britanniques et les Australiens, et sont déterminés à faire des étincelles sur ce plan d’eau haché et irrégulier. Mardi, les conditions seront de nouveau très sportives, la bataille pour les premières places va être de plus en plus rude mais Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary gardent la tête froide et la motivation au top.

Les résultats

RDV chaque jour du 28 novembre au 3 décembre sur :

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6