Skip to Content

Monthly Archives: décembre 2015

Ouf!

Par

La campagne australienne de l’Equipe de France Sonar s’est achevée ce samedi après deux belles épreuves intenses en émotions et en péripéties. Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary terminent sur une dernière journée difficile mais payante puisqu’ils remportent la médaille d’argent de la Sailing World Cup Melbourne 2015.
Après une première manche intense nerveusement, remportée par les Norvégiens et les Britanniques qui ont creusé l’écart dès le départ, et où les Français prennent la cinquième place, la médaille d’or semble compromise. Le trio joue alors le tout pour le tout pour conserver l’argent et malgré des choix qui leur ont fait craindre de tomber du podium jusque dans la dernière ligne droite, ils prennent la troisième place et conservent la deuxième place du classement général. L’épreuve est remportée par les Australiens qui se seront battus comme des forcenés et ce sont les Norvégiens qui prennent la troisième place en détrônant au dernier moment les Néo-Zélandais.
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary prennent maintenant le chemin du retour avant de vous donner rendez-vous mi-janvier pour la Sailing World Cup Miami 2016. En attendant, nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes!

L’Equipe de France Sonar tient à remercier pour leur soutien et leurs encouragements leurs familles et amis, ainsi que leur coach Fabrice Levet, sans oublier leurs partenaires : la Fédération Française Handisport, la Fédération Française de Voile, l’ENVSN, Schindler, Les Yeux Grands Fermés, Comgest, Fondation Visio, Normall, Tacktik, MaxSea et Marine Pool.

Les résultats

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6

Jamais deux sans trois

Par

Avant-dernier de jour de compétition pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la SWC Melbourne 2015. Le vent était de la partie, c’est donc dans une fenêtre météo très courte que le comité a pu lancer la seule manche du jour. Avec une mauvaise surprise à l’arrivée pour les Français.

Dans un vent soutenu et oscillant de 15 à 25 noeuds, la flotte a pris le départ d’une course à trois tours au lieu des deux tours habituels. Le trio est en seconde position au général provisoire et compte bien gratter des points aujourd’hui. Malheureusement, la prise de risque n’a pas été payante puisque dans le dernier tour, ils percutent le bateau australien. Après réclamation auprès du jury, ils sont disqualifiés de la manche. Comme on dit, jamais deux sans trois, les Français auront donc épuisé leur stock de disqualification pendant leur campagne australienne, ils devraient être tranquilles pour les prochaines compétitions.

Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary restent tout de même en deuxième position du général provisoire, à seulement trois points des Australiens, très en forme et leaders depuis le début de la SWC Melbourne. Les tricolores devancent les Néo-Zélandais de deux points. Demain, les deux dernières manches de la semaine se dérouleront certainement sous haute tension, ambiance dans laquelle l’Equipe de France Sonar a toujours su tirer son épingle du jeu.

Les résultats

RDV chaque jour du 9 au 12 décembre

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6

Le couteau entre les dents

Par

C’est une belle deuxième journée qui s’annonce à la SWC Melbourne avec un équipage français au top et un soleil au rendez-vous. Le vent qui était annoncé faible est finalement monté, et la brise thermique un peu oscillante a distribué les cartes pendant les deux manches du jour.

Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont pris un excellent premier départ mais se font rattraper par le reste de la flotte. Ils commettent malheureusement une faute sur le Néo-Zélandais et doivent donc réparer. Ils terminent 6e de la manche, laissant la place aux Australiens qui en profitent pour prendre la tête. Le bras de fer avec les Australiens continue pendant la deuxième manche, le match est serré et tourne à l’avantage des locaux de l’épreuve qui franchissent la ligne devant les tricolores.

Au général provisoire, les Australiens mènent la flotte ex aequo en points avec Bruno, Eric et Nicolas qui ont encore engrangé du positif aujourd’hui. L’ambiance à bord est bonne, ils sont soudés et confiants. Les autres n’ont qu’à bien se tenir, les Frenchies sont de retour, le couteau entre les dents!

Les résultats

RDV chaque jour du 9 au 12 décembre

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6

 

C’est bon pour le moral!

Par

Après un championnat du Monde pour le moins déconcertant, l’Equipe de France Sonar se lance dans la deuxième régate de sa campagne australienne avec la première manche de la Coupe du Monde ISAF 2016 (Sailing World Cup Melbourne). Sept bateaux sont en lice dont le podium du Mondial avec les Britanniques (qui n’ont pas participé aujourd’hui, la barreuse étant souffrante), les Australiens et les Norvégiens. Bref, du beau monde sur le plan d’eau de Port Phillip Bay, ce qui n’a pas pour autant impressionné Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary.

Après une première procédure annulée à cause d’un vent tournant, les Sonars prennent finalement le départ dans un vent soutenu jusqu’à 25 noeuds. Les Français se placent en tête de la flotte à la lutte avec les Australiens et les Néo-Zélandais. Ne voulant pas partir d’Australie sur la note du Mondial, ils sont hyper concentrés et motivés ce qui leur permet de remporter cette course. La deuxième manche du jour verra le trio tricolore franchir de nouveau la ligne d’arrivée en tête devant des Australiens qui sont eux aussi à l’aise dans des conditions musclées et qui ont bien évidemment l’or en ligne de mire.

Après cette belle première journée, les Français sont remontés à bloc, le moral est au beau fixe et ils appréhendent la journée de jeudi avec sérénité, les conditions devant être plus calmes avec moins de vent et une mer moins formée.

Bruno Jourdren, barreur : “Nous commençons notre deuxième épreuve après les déboires du championnat du Monde. Nous avons quatre jours de repos et là nous commençons la coupe du Monde ce mercredi jusqu’à samedi. Nous avons eu deux manches plutôt assez ventées aujourd’hui, on a fait un score plutôt sympa puisqu’on gagne les deux manches. Ca nous remet un petit peu en selle et ca fait du bien au moral. Après il y a plein de choses à faire bien évidemment, mais demain nous allons avoir des conditions un peu plus clémentes, même très clémentes peut-être et on fera un point demain soir. Mais pour une entame de championnat ça fait du bien après toutes les petites misères qui nous sont arrivées les jours passés ça redonne le moral, c’est une très bonne chose!”

Les résultats

RDV chaque jour du 9 au 12 décembre

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6