Avant-dernier de jour de compétition pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la SWC Melbourne 2015. Le vent était de la partie, c’est donc dans une fenêtre météo très courte que le comité a pu lancer la seule manche du jour. Avec une mauvaise surprise à l’arrivée pour les Français.

Dans un vent soutenu et oscillant de 15 à 25 noeuds, la flotte a pris le départ d’une course à trois tours au lieu des deux tours habituels. Le trio est en seconde position au général provisoire et compte bien gratter des points aujourd’hui. Malheureusement, la prise de risque n’a pas été payante puisque dans le dernier tour, ils percutent le bateau australien. Après réclamation auprès du jury, ils sont disqualifiés de la manche. Comme on dit, jamais deux sans trois, les Français auront donc épuisé leur stock de disqualification pendant leur campagne australienne, ils devraient être tranquilles pour les prochaines compétitions.

Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary restent tout de même en deuxième position du général provisoire, à seulement trois points des Australiens, très en forme et leaders depuis le début de la SWC Melbourne. Les tricolores devancent les Néo-Zélandais de deux points. Demain, les deux dernières manches de la semaine se dérouleront certainement sous haute tension, ambiance dans laquelle l’Equipe de France Sonar a toujours su tirer son épingle du jeu.

Les résultats

RDV chaque jour du 9 au 12 décembre

Images intégrées 4  Images intégrées 5  Images intégrées 6