Une brise légère a accueilli les Sonar pour leur première journée de course à la SWC Miami 2016 et a permis à Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary de prendre la tête du général provisoire. Effacés les déboires du Mondial 2015, les Français ont brillé sur le plan d’eau de Biscayne bay en prenant la tête de la flotte et en passant la ligne d’arrivée avec plus de trois minutes d’avance sur l’équipage norvégien d’Aleksander Wang-Hansen. Les Canadiens se trouvent en troisième position, talonnés par les Britanniques. Malheureusement, le comité de course n’a pu lancer une deuxième manche, faute de vent. Les conditions devraient être plus musclées dans les jours à venir ce qui devrait donner du beau spectacle et redistribuer les cartes au niveau du classement. Satisfaits de cette première journée, Bruno, Eric et Nicolas comptent bien conserver leur place de leaders et remporter l’épreuve comme en 2014.

Fabrice Levet, entraîneur Sonar: “Les conditions étaient très difficiles, c’était très très léger. Une manche un peu particulière, mais c’est toujours des manches qu’il vaut mieux gagner plutôt que d’engranger des points dans des situations un peu atypiques. Ca c’est fait,on est content. Ce qui est bien, c’est qu’on peut attaquer d’emblée le programme de cette année super importante puisqu’elle se termine par les Jeux à Rio en septembre et que ici, même si nous ne sommes que neuf bateaux, la concurrence principale est là. C’est toujours bien de se jauger, en plus nous avons quelques nouveautés à tester au niveau matériel. Le reste de la semaine s’annonce un peu plus ventée donc ce sera riche en enseignement.”

Interview complète de Fabrice Levet