Comme prévu, la SWC Hyères 2016 commence fort avec une journée musclée pour toutes les séries. Un vent très fort à plus de 25 nœuds n’a permis au comité de course de lancer qu’une seule manche pour les Sonars dans des conditions très difficiles pour tous les équipages. Il y a eu de la casse, des abandons et des équipages à l’eau, mais fort heureusement Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont pu terminer la manche. Malgré un taquet de grand-voile cassé, ils se placent en deuxième position, juste derrière les Britanniques et devant l’équipage irlandais de John Twomey. Le reste de la journée a été occupée à réparer le bateau qui est prêt pour la suite des événements. Les prévisions météo pour demain sont plus clémentes, nul doute que l’Equipe de France Sonar saura en profiter.
Nicolas Vimont-Vicary, équipier d’avant: “La chanson du jour pour cette première journée à Hyères, c’est “Mistral Gagnant” de Renaud. On l’attendait, il est venu au rendez-vous! A 13h30, quand on est arrivé sur notre parcours, on a vu les 470 passer à l’eau les uns après les autres, on s’est demandé si on allait courir et bien on a couru!  Avec un vent entre 25 et 30 nœuds. On a fait une bonne manche parce qu’on fait deuxième, mais c’était un peu apocalyptique. Les Britanniques finissent premiers mais ils déchirent leur foc, nous au premier empannage on arrache la tourelle et on finit quand même la régate. Les Canadiens passent à l’eau et sont récupérés par nos coachs en train de faire les déménageurs au milieu de la baie! Une journée musclée, autant vous dire que cette nuit on a va bien dormir pour être prêts demain!”

Jeudi 28 avril, début des manches à 11h00.

Le site de l’épreuve