Skip to Content

About: EricFlageul

Eric Flageul, 41 ans, est professionnel du nautisme depuis 16 ans, professeur de sport à l'Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) ) St-Pierre Quiberon (56). Après avoir régaté sur planche à voile et avoir entraîné l'équipe planche à voile du Morbihan pendant plusieurs années, il a intégré l'équipe de France handivoile en tant que régleur de grand voile sur Sonar en 2009 aux côtés de Bruno Jourdren (barreur) et Nicolas Vimont-Vicary (équipier d'avant), tous deux médaillés d'argent à Pékin en 2008 en Sonar. Ensemble, ils sont double Champions du Monde (2013 et 2014) et vainqueur de la Coupe du Monde 2013. Leur objectif: l'or aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

Recent Posts by EricFlageul

La ruée vers l’or

Par

Dernier jour de course de la Delta Lloyd Regatta – Eurosaf à Medemblik (NED) où la pression est à son maximum. Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont bataillé dur toute la semaine contre les Australiens et ont réussi à maintenir leur place en tête du classement général provisoire, mais rien n’est joué et les places sur le podium seront âprement disputées en ce samedi ensoleillé.
Le ciel est au bleu mais le vent est très soutenu et va malheureusement désavantager le trio français. Désireux de remporter cette étape de l’Eurosaf, l’équipage français de Rosa Larett prend tous les risques pour se placer devant les Australiens. Malgré leur pugnacité et leur volonté, Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ne trouvent pas leurs marques et manquent de vitesse. Ils tentent le tout pour le tout mais terminent 5e et 6e des deux dernières manches de la semaine.
Les Australiens ont été excellents, ils ont maintenu la pression durant toute l’épreuve et méritent leur victoire. L’esprit combatif qui a animé les Français leur a permis de terminer à la deuxième place du podium avec une belle médaille d’argent, devant l’équipage norvégien de Aleksander Wang-Hansen. Bruno, Eric et Nicolas ont une fois de plus prouvé qu’ils comptent parmi les favoris de la discipline et surtout qu’ils ne lâchent jamais rien…

L’Equipe de France Sonar tient à remercier pour leur soutien et leurs encouragements leurs familles et amis, ainsi que leur coach Fabrice Levet, sans oublier leurs partenaires : Schindler, Les Yeux Grands Fermés, Comgest, Fondation Visio, Tacktik, MaxSea, Marine Pool, l’ENVSN, la Fédération Française Handisport et la Fédération Française de Voile.

Rendez-vous en novembre pour le Mondial 2015 à Melbourne.

Team Australia et Equipe de France Sonar - DLR 2015

Au coude à coude

Par

Froid, pluie, vent et pression, voilà les éléments de ce début de journée pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la Delta Lloyd Regatta  – Eurosaf (Medemblik – NED). Après les difficultés de la veille, l’équipage, en tête du classement provisoire, ne compte aucun point d’avance sur ses concurrents directs, les Australiens, et a donc pour objectif de creuser l’écart.

Un excellent départ et une maîtrise de bout en bout ont permis à l’Equipe de France Sonar de remporter la première manche du jour, avec trois places d’avance sur l’équipage de Colin Harrison (AUS). De quoi regonfler à bloc nos trois marins!

Des soucis techniques entre les deux manches et un vent très variable en intensité et donc très sollicitant au niveau des réglages compliquent la donne mais nos irréductibles Gaulois n’ont pas dit leur dernier mot. Ils décident de prendre les mêmes options que les Australiens et de rester à leur contact afin de s’assurer de leur prendre un point de plus. Choix stratégique payant puisque les Français terminent en deuxième position derrière les Britanniques, mais surtout juste devant… les Australiens!!
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sont ce soir toujours en tête du classement général provisoire mais ils ont creusé l’écart et se rapprochent un peu plus de la victoire. La deuxième place revient aux Australiens, suivis de Aleksander Wang-Hansen de l’équipage norvégien et enfin des Britanniques menés par John Robertson qui sont encore en course pour le podium. Demain sera la journée où tout se jouera avec les deux dernières manches de la Delta Lloyd Regatta 2015.
Bruno Jourdren, barreur: “C’était une journée qu’il ne fallait pas rater. Les Australiens sont en forme et nous les avions juste derrière nous, il fallait creuser l’écart, s’assurer un “matelas de sécurité”. Les conditions n’étaient pas faciles mais nous avons été inspirés, nos choix tactiques ont été bons même si malheureusement les Britanniques remportent la dernière manche. L’objectif est atteint, il ne nous reste maintenant plus qu’à assurer demain, à rester concentrés et à tout donner et ça devrait le faire!”
Suivez-nous sur:
Images intégrées 4
Images intégrées 5
Images intégrées 6
Equipe de Sonar - DLR 2015

Compte à rebours

Par

 

Equipe de France Sonar - DLR 2015
Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary à la Delta Lloyd Regatta (Medemblik – NED). Après la journée de mercredi où tout leur a souri, ce troisième jour de course aura été plus compliqué pour le trio français qui pourtant comptait bien asseoir son avance sur les Australiens.
Froid et vent étaient au rendez-vous de cette troisième journée de course pendant laquelle deux manches très disputées ont été lancées. Un duel au sommet s’engage entre les Français et les Australiens barrés par Colin Harrison pendant la première manche qui verra la victoire de l’équipage tricolore. Malheureusement, la course suivante leur échappe au profit du Norvégien Aleksander Wang-Hansen qui prend une option radicale mais payante. Les Français s’accrochent et limitent la perte de points en terminant 4e, coiffés au poteau par l’équipage britannique de John Robertson.
Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary sauvent les meubles et conservent la tête de la flotte sans malheureusement avoir pu grappiller quelques points. Le compte à rebours est lancé, la fin de la régate approche et les Français sauront sans nul doute user de toutes leurs capacités et de leur talent pour semer leurs poursuivants et remporter une nouvelle victoire.
Fabrice Levet – coach: “Les gars ont du se recaler dans un vent plus soutenu que ce qu’ils ont en moyenne, et dès le deuxième jour ils ont remis les pendules à l’heure. Les Australiens nous agacent, on les a aux basques et ils vont vite! Il ne faut pas se rater, tout bien faire du début à la fin si l’on veut remporter chaque manche. Aujourd’hui, la première manche s’est bien déroulée mais la deuxième ils prennent un départ difficile et cela a été très difficile de revenir. Nous ne sommes pas sûrs de naviguer samedi pour cause de vent, donc l’objectif est d’assurer demain.”
Suivez-nous sur:
Images intégrées 4Images intégrées 5Images intégrées 6

 

Le coq s’envole!

Par

Equipe de France Sonar - DLR2015 - copyright Laurens Morel

Encore une journée à noter dans les annales de l’Equipe de France Sonar avec deux manches remportées et une remontée fulgurante au classement général provisoire de la Delta Lloyd Regatta à Medemblik (NED).
Avec cinq points de retard sur les Australiens ce matin, Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary ont pris le départ des manches 3 et 4 avec une certaine pression. Mais c’était sans compter sur leur mental d’acier et leur technique de haut vol. De bons départs, des manoeuvres inspirées et des choix tactiques payants ont permis au trio de prendre la tête de la flotte et de ne plus la lâcher.
Bilan de la journée: deux victoires qui permettent aux Français de prendre la première place du classement général provisoire à égalité de points devant les Australiens et avec cinq points d’avance sur les Norvégiens. C’est donc plus que satisfaits et remontés à bloc que Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary entameront la troisième journée de course demain dès 14h00.
Nicolas Vimont-Vicary, équipier d’avant: “On ne pensait pas rattraper d’un coup nos cinq points de retard sur les Australiens mais ce qui est fait n’est plus à faire. L’équipage a été en phase tant sur les choix techniques avec un changement de foc pour la deuxième manche, que sur le timing et les manoeuvres avec un Bruno inspiré sur la tactique dans un vent oscillant. Bref, une belle journée et un “cocorico” pour cette nouvelle fable de la Fontaine: Le coq et le kangourou!”

Kangourou Day

Par

Ce mardi a été une journée en demi-teinte pour Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary lors des deux premières manches de la Delta Lloyd Regatta 2015 à Medemblik.
Surpris par un vent entre 12 et 17 noeuds dans lequel ils n’ont pas navigué depuis longtemps, les Français ont fait une première manche en retrait de la flotte et terminent 5e. Evidemment peu satisfaits de ce résultat, ils se sont remobilisés pendant la deuxième manche en prenant un bon départ. Comme toujours combatifs, Bruno, Eric et Nicolas ont tenu bon et ont franchi la ligne d’arrivée en deuxième position.
Ce manque de régularité et d’opportunisme leur vaut une deuxième place au classement général provisoire, derrière les Australiens, grands gagnants du jour puisqu’ils remportent les deux manches et prennent déjà cinq points d’avance. Juste derrière les Frenchies, à égalité de points se trouvent les Britanniques et les Norvégiens.
Bien entendu, rien n’est joué, il reste encore huit manches pour faire la différence mais le trio compte bien dès demain ne pas laisser les Australiens s’envoler en tête de la flotte. Déçus de ces résultats, Bruno Jourdren, Eric Flageul et Nicolas Vimont-Vicary comptent bien prendre leur revanche demain, leur objectif étant de remporter la Delta Lloyd Regatta, dernière épreuve avant le Mondial 2015 qui se déroulera en novembre à Melbourne. Quoi de mieux que d’impressionner les Australiens et asseoir une réputation avant d’arriver sur leur propre terrain de jeu…

Recent Comments by EricFlageul

    No comments by EricFlageul yet.